[Guide] 4 axes pour maximiser ton impact en tant que freelance en 2022

En ce début d’année, je te propose une liste de pistes à explorer si tu souhaites améliorer ton impact écologique et sociale à ton échelle, en tant que freelance.

Depuis que j’ai commencé le freelancing, j’ajoute brique par brique de nouvelles actions afin d’améliorer mon impact. L’important n’est pas que ce soit parfait, mais que ça te ressemble et que ce soit aligné avec tes valeurs.

Chaque chapitre est découpé en plusieurs exemples concrets avec des idées d’acteurs à solliciter (app, prestataire, outil, etc.). Si tu en connais d’autres qui ne sont pas mentionnés, envoie-moi un message.


🔍 Au programme :


L’entourage – Avec qui tu travailles ?

Les clients

Tu peux faire le choix de travailler avec des clients de certains secteurs. Ce qui te permet d’acquérir une forme d’expertise de leur milieu. Au-delà du secteur, tu peux choisir de t’orienter vers une clientèle de structures à impact.

Réfléchis aux domaines qui te touchent et qui te plaisent le plus. Par exemple : la techforgood, la diversité, le handicap, l’écologie, le zéro déchet, etc.

Une fois que tu as choisi ton positionnement, il faut mettre en place les actions nécessaires derrière pour qu’il soit limpide. Le but ? Créer des opportunités avec des entreprises qui y correspondent (que tu démarres ou que tu aies déjà une entreprise depuis quelque temps).

Ça veut dire : communiquer sur tes engagements, être clair·e sur ton positionnement sur tes supports de communication, prospecter directement cette cible, aller à des événements que ta cible fréquente, etc.

freelance impact réussite

Les partenaires et les communautés des freelances

Tu es la moyenne des 5 personnes avec lesquelles tu passes le plus de temps. Tu as sans doute déjà entendu cette citation de Jim Rohn, conférencier célèbre pour ses interventions sur le développement personnel. C’est également vrai pour ton entourage professionnel.

Entoure-toi de personnes qui partagent tes valeurs et te poussent à devenir la meilleure version de toi-même.

N’hésite pas à participer à des événements qui prônent des valeurs similaires aux tiennes et suis ton instinct. On a par ailleurs la chance d’être au cœur de l’avènement de nombreux collectifs et communautés. N’hésite pas à regarder à quelles communautés appartiennent les profils qui te font rêver.

De mon côté, je fais partie de nombreuses communautés et collectifs, dans lesquelles je m’investis à différentes échelles :

  • We Act 4 Earth : une communauté et une plateforme pour les TPE/PME afin de passer à l’action sur les sujets RSE
  • Marketing Flow : une communauté d’entrepreneurs & marketeurs engagés qui se forment au Growth Marketing pour décupler leur impact positif
  • Digital Green Tourism : un collectif au service des professionnels du tourisme avec une expertise tourisme durable et responsable
  • Mon coworking sur Lyon : Ecoworking

Pas de règle ici : découvre, contacte les personnes, prends des cafés, rejoins les groupes qui te plaisent le plus, crée des liens privilégiés avec certain·es, etc.

💡 Trouve ta famille d’entrepreneur.es. Même notre entourage personnel est assez présent et encourageant, il est important d’avoir des pairs qui comprennent ton quotidien, qui vivent ou ont vécu des expériences similaires et qui vont pouvoir te soutenir d’une autre manière.

entourage entrepreneur freelance

Les prestataires

Les prestataires représentent également une part importante de ton écosystème de freelance engagé. Que ce soit ta banque, ton logiciel de créa, ton expert-comptable, ton outil de mailing, etc. Tu payes une personne, une entreprise ou un outil pour t’épauler sur un sujet.

Il est toujours intéressant de se documenter sur la raison d’être de cet organisme, ses valeurs, ses actions.

Tu ne pourras pas peut-être pas constamment trouver un acteur engagé sur tous les outils et sujets. Cependant, l’offre d’acteurs engagés s’étoffe ces dernières années.

À titre d’exemple, voici quelques outils et prestataires que j’utilise :

  • 🏦 Ma banque : Shine. Un compte professionnel pour les entreprises et les indépendant·es. Leurs services sont simples, transparents et accessibles.
    Leurs engagements :
    • Mesure et réduction de leur empreinte carbone
    • Labellisée B Corp
    • Engagement à travailler sur l’égalité femme-homme et repenser la façon de travailler
    • Membre 1 % for the Planet

  • 💻 Mon hébergeur web : Ikoula
    Leurs engagements :
    • Datacenters en France
    • Faible consommation électrique des composants serveurs
    • Recyclage des déchets informatiques
    • Electricité issue à 100 % d’énergies renouvelables

  • 📁 Mes transferts de fichiers lourds : FileVert. Un service de transfert éphémère de fichiers qui permet leur envoi sécurisé tout en maîtrisant ton impact environnemental.
    Leurs engagements :
    • Serveurs 100 % alimentés à l’énergie renouvelable
    • Infrastructures en France
    • Durée de stockage des fichiers ajustées
    • Pas de prévisualisation des fichiers
    • Pas de notifications abusives
    • À chaque transfert, on a l’information de l’empreinte carbone associée

  • 👩🏽‍⚕️ Ma mutuelle : WeMind. À la fois une mutuelle, un maintien des revenus, une RC Pro et un comité d’entreprise. Le tout dédié aux indépendants, freelances et entrepreneurs.
    Leurs engagements :
    • Soutient independant.co, le néo-syndicat qui vise à fédérer les travailleurs indépendants et les collectifs pour faire entendre leur voix.
    • La création du fonds de solidarité Wemind, spécifiquement dédié à aider les indépendants en difficulté.

  • 📱 Matériel informatique : téléphone et ordinateur reconditionnés via Backmarket à l’époque, il existe aujourd’hui plein de formats :
    • Achat de matériel informatique reconditionné : Rzilient
    • Location de matériel informatique : Commown
    • Téléphones : SMAAART

Retrouve la liste des outils alternatifs pour avoir plein d’idées.

Voici d’autres idées de services humains annexes :

  • Ton comptable
  • Ton graphiste
  • Ton avocat
  • Le développeur Web de ton site ou application
  • Le ou les freelances / prestations externes avec qui tu travailles sur des missions ponctuelles ou récurrentes.
prestataires freelance durable engagé
Tu as fait le plein d’idées ?

Communication – Comment tu communiques ?

Les supports de communication

Il est possible aujourd’hui d’éco-concevoir les supports de communication en ligne et papier.

Quelques pistes pour une communication raisonnée, réfléchie et durable :

  • Réfléchir à la meilleure manière de faire durer les supports
  • Optimiser le fond et la forme pour limiter l’impact sur l’environnement – textes, couleurs, styles, encre, etc.
  • Privilégier la qualité à la quantité – Être minimaliste et efficace dans sa communication
  • Faire le tri dans ses contenus régulièrement pour ne garder que le nécessaire

1️⃣ En ce qui concerne la communication en ligne, ton site internet est souvent le support principal. Or, un site web demande des ressources : consommation d’électricité par le serveur, affichage sur un navigateur, fabrication d’appareils et de terminaux, etc.

Selon l’étude Web Energy Archive soutenue par l’ADEME, les 100 premiers sites français consomment autant que 3077 foyers soit 8,3 Gwh par an.

L’éco-conception d’un site internet consiste à construire son site web en cherchant le meilleur compromis entre performance et réduction de l’empreinte environnemental.

Concrètement, cela signifie par exemple : trier les fonctionnalités pour ne garder que l’essentiel, organiser le site, créer un design épuré, choisir un hébergeur écologique, choisir la bonne solution technique (statique, CMS, etc.), optimiser les médias, etc.

💡 Pour en savoir plus, je t’invite à découvrir les articles de blog de Miléna Gatelier sur le sujet. Elle propose également une solution de création de sites internet en écoconception, créé à partir d’un modèle ultra-optimisé qui s’adapte à ton identité visuelle et à ton contenu.

2️⃣ En ce qui concerne la communication papier – tes plaquettes, dépliants, flyers, affiches, papeterie, rapport d’activité, etc. – tu peux adopter aussi une optique écoresponsable. Le papier représente à lui seul les ¾ du bilan carbone généré lors de la réalisation d’une communication imprimée. Cela est dû à la consommation d’eau et d’énergie, ainsi que les émissions de CO2 qu’impliquent sa production.

Cela peut passer par :

  • L’écoconception graphique ou l’écobranding : le logo, les couleurs, les typographies et l’iconographie sont des éléments de l’identité visuelle d’une entreprise. Ils consomment de l’encre, du papier, de l’énergie. Ainsi, l’éco-conception consiste à trouver des solutions, comme les éco-fonts ou les éco-couleurs, afin de réduire l’impact écologique de la communication visuelle.
  • Le choix d’un imprimeur écoresponsable : qui va utiliser des encres végétales et du papier recyclé. C’est le cas de Loire Impression par exemple qui est un atelier d’impression à Saumur. Ils n’utilisent que des encres végétales, du papier PEFC (forêts gérées durablement) et 100% recyclé. Ce qui leur permet d’être certifié par des labels comme Imprim’Vert.

💡 Pour plus d’informations sur ces problématiques, n’hésite pas à faire un tour sur les articles de Lichen (atelier de création éditoriale éco-conçue) ou de les suivre sur LinkedIn.

communication durable freelance éthique écologique

La slow communication

Ou le fait de communiquer moins, mais mieux.

Cette manière de communiquer invite à la sobriété numérique en se basant sur deux axes :

👉🏽 Préférer la qualité à la quantité

👉🏽 Prendre le temps de bien faire les choses

À contre-courant de l’idée de produire du contenu pour produire du contenu, on produit le contenu parfaitement adapté à sa communauté au moment où elle en a besoin.

C’est donc une communication minimaliste qui nous invite à réfléchir à notre stratégie éditoriale et nos choix de canaux (mail, réseaux sociaux, etc.).


Tu peux utiliser la communication via tes canaux favoris pour par exemple :

  • Informer
  • Inspirer
  • Sensibiliser
  • Donner des pistes d’actions
  • Changer les habitudes / attitudes – etc.

Une fois que tu as tes objectifs en tête, tu peux trouver les 2/3 thématiques sur lesquelles apporter de la valeur pour ton audience.

D’ailleurs, n’hésite pas à aller vers un angle qui n’est pas encore trop abordé. Prendre un sujet et aller le documenter pour aider ta cible précisément.

🔍 Exemple : Si tu vises les comptables tu peux passer d’un article comme “5 pistes d’actions pour améliorer son impact numérique” à “5 pistes d’actions pour améliorer son impact numérique en tant que comptable” avec les logiciels spécifiques que ça implique par exemple. L’article sera plus anglé (touchera moins de monde) mais également apportera beaucoup plus de valeur à ta cible.

💡 Pour en savoir plus, j’ai rédigé un guide complet : Devenir un Community Manager responsable. Il apprend à construire une stratégie plus responsable pour les réseaux sociaux (définir ses objectifs, les critères à prendre en compte, le recyclage de contenus.

Tu trouveras de plus une checklist pour retrouver en un clin d’œil les 11 points à vérifier lorsque tu prépares un post pour les réseaux sociaux (format, transparence, inclusivité, etc.). À mettre entre les mains de tous·tes les CM qui souhaitent améliorer leurs posts sur ces sujets.

communication responsable freelance slow

Espace de travail – Où travailles-tu ?

Que tu travailles de chez toi, d’un espace de coworking ou dans des bureaux, les choix faits quant à ces lieux ont également une empreinte écologique.

En fonction du lieu, tu as plus ou moins facilement le pouvoir de changer rapidement les choses. Ce chapitre peut rejoindre celui des prestataires vu plus haut, car il s’agit d’achats plus responsables liés ici à ton environnement de travail.

Voici quelques pistes d’amélioration :

Un diagnostic de performance énergétique du lieu

Cela va permettre d’évaluer sa consommation d’énergie et son impact en terme d’émissions de gaz à effet de serre.

L’objectif : avoir des recommandations pour réduire la consommation d’énergie du bâtiment (et donc les coûts) et limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Pour en savoir plus

Changer de fournisseur d’électricité ou de gaz

Selon Le Monde, 70 % des offres d’électricité en France sont des offres d’électricité verte. Une donnée qui démontre l’intérêt des consommateurs pour les énergies renouvelables (hydraulique, éolien, solaire, thermique, etc.). Si l’offre est abondante, cela ne veut pas dire que 70 % des consommateurs ont souscrit une offre verte ou que notre mix énergétique est totalement renouvelable.

L’électricité renouvelable couvre 26 % de l’électricité consommée sur une année glissante (Source : Panorama de l’électricité renouvelable 2021)

Pour info, le mix énergétique est encore dominé à 70,6 % par le nucléaire selon RTE (chiffres 2019). Mais, la transition énergétique progresse, la France a fixé un objectif de 40 % de production d’électricité à base d’énergies renouvelables en 2030.

Pour trouver un meilleur fournisseur, Greenpeace a publié en 2019 le Guide de l’électricité verte avec un classement comparatif.

Concernant les fournisseurs de gaz vert, voici un comparatif.

Changer d’opérateur téléphonique

Avant tout, mets tes besoins au clair : de combien de gigas tu as besoin, est-ce que tu souhaites acheter un nouveau mobile, as-tu besoin d’une ligne fixe, etc.

En fonction de tes besoins, compare les offres des opérateurs identifiés comme respectant tes valeurs. Il y a énormément d’offres, mais encore très peu “engagées”.

En voici quelques-unes :

  • Télécoop, fondé par 4 citoyens en 2020, propose une offre sans engagement qui te permet de payer au giga consommé en plus du forfait appel / SMS illimité.
  • Mint mobile propose des forfaits sans engagement et de la sensibilisation à l’impact du numérique ainsi que des gestes pour optimiser l’usage des forfaits, prendre soin de son téléphone, etc. Les téléphones qu’ils proposent sont reconditionnés.
  • Prixtel présente également des forfaits sans engagement et flexibles (la facture s’adapte à la consommation). Ils compensent l’intégralité des émissions de CO2 générés et proposent des téléphones reconditionnés.

Les fournitures de bureau et le mobilier

C’est-à-dire ton bureau, ta chaise, le petit matériel ou encore les consommables comme le papier, les stylos et autres carnets, etc.

🚪 En ce qui concerne le mobilier, tu peux :

  • Acheter d’occasion : aller chiner dans les magasins de seconde main (après avoir demandé à ton entourage si quelqu’un a chez lui un bureau ou une chaise par exemple qu’il n’utilise pas).
  • Acheter des meubles upcyclés : plutôt que de fabriquer du neuf, on réutilise l’existant en le recyclant et l’actualisant. C’est ce que propose l’atelier lyonnais Tizu (+80% de matériaux de récupération) ou encore Upcycle mobilier.
  • Trouver des marques de meubles écoresponsables : voici une sélection de 8 marques.

📰 Pour les consommables, on va avoir :

  • Le papier : selon l’ADEME en France 25 % des documents sont jetés 5 minutes après leur impression et 16 % des impressions ne sont jamais lues. Les impressions oubliées sur l’imprimante ou jetées sans être lues représentent 400 M€ chaque année…
  • Les fournitures : privilégie les fournitures essentielles pour ton activité (en supprimant le superflu), et si possible sous format rechargeable (cartouches d’impression…).
  • Les autres produits jetables type gobelets, couverts et contenants jetables : trouver une version réutilisable de tous ces produits (pas compliqué quand on travaille de chez soi 😉)

Retrouvez tous les bons conseils pour minimiser l’usage de ces consommables et acheter responsable (en fonction des labels pour le papier par exemple) sur :

fournitures bureau zéro déchet

Choisir un coworking engagé

Peut-être que tu travailles dans un coworking occasionnellement ou à temps plein.

Si c’est le cas, c’est top pour être entouré·e, stimulé·e, inspiré·e, etc. C’est également l’occasion de se renseigner sur ce qui est mis en place en termes de gestion du lieu, concernant tous les points mentionnés ci-dessus.

Par exemple, quand je suis arrivée sur Lyon, j’ai fait un benchmark des différents coworkings, et j’en ai trouvé trois qui m’ont tapé dans l’œil niveau engagements écologiques :

Finalement, j’ai choisi Ecoworking car c’était le plus près de chez moi, ce qui m’évite de prendre les transports.

Chez eux, la démarche écoresponsable se traduit par une charte pédagogique et coconstruite afin de sensibiliser chacun à des gestes et actions qui impactent positivement la vie au bureau, et qui sont réplicables chez soi.

Il y a régulièrement des ateliers de travail pour les coworkers et également avec des intervenants externes pour s’améliorer sur les sujets.

Enfin, tout est transparent dans le but de pouvoir réellement s’améliorer : nombre d’impressions, consommation d’eau et d’électricité, poids des déchets, etc.

💡 Le bonus en se rendant dans ce genre de structure, c’est aussi qu’on a plus de probabilités de rencontrer des personnes avec lesquelles nous sommes aligné·es.

Investissements et dons – Comment tu décuples ton impact financier en freelance ?

Last but not least (dernier point, mais pas le moindre), comment utiliser une partie de l’argent que tu gagnes grâce à ton activité freelance, afin de décupler ton impact et d’aider d’autres projets à grandir.

C’était clairement un gros sujet pour moi en 2021, et j’ai été ravie de constater le nombre d’acteurs en France qui s’empare du sujet.

Pourquoi c’est important au-delà du fait d’aider des projets à impact ?

1️⃣ Quand ton argent “dort” sur un livret, il ne dort pas vraiment, et il est utilisé pour financer des projets sur lesquels tu n’as aucune visibilité.

Savais-tu que 95 % des produits financiers sont exposés au secteur de l’armement ? Ou encore que 2 200€ qui dorment sur un compte en banque polluent autant qu’un aller Paris-New York ?

Pour avoir un aperçu de ce qui est financé via ton épargne et son impact, je recommande l’application Rift créé par Lita.

2️⃣ Avec un taux de rémunération à environ 0,5 % sur un livret classique, tu “perds” de l’argent, car cela ne suit même pas le cours de l’inflation (3,5 % en fin 2021).

Attention, ceci n’est pas un conseil d’investissement ni une recommandation personnalisée. Ces informations sont impersonnelles et ne sont pas adaptées aux besoins d’investissement d’une personne spécifique. Investir dans des actifs cotés ou non cotés comporte un risque de perte partielle ou totale des montants investis ainsi qu’un risque d’illiquidité.

D’ailleurs, avant de placer son argent, il est recommandé d’après mes recherches et accompagnements sur le sujet, d’avoir mis de côté 3 à 6 mois de salaire en cas de pépin 💸

Ceci étant dit, voici une sélection de possibilités pour :

Investir en tant que freelance

  • Un PER (Plan Epargne Retraite) dédié aux indépendants : Caravel
    • Finance uniquement des projets responsables labellisés Environnement et Solidaires
    • Réduit les impôts
    • Permet de générer des revenus en plus pour la retraite

      Via le lien ci-dessus, tu as le droit à 3 mois de frais de gestions offerts grâce à mon code parrain

  • Une assurance vie : Goodvest
    • Goodvest coûte 2X moins cher que l’épargne d’une banque en ligne, traditionnelle ou même privée.
    • Ils sont transparents sur l’impact des placements et sur les tarifs.
    • Ils proposent des fonds thématiques qui financent des projets et entreprises responsables qui respectent des critères ESG (Environnement, Social et Gouvernance). Leur outil de simulation est bien fait pour voir ton hypothèse de rendement sur une durée d’investissement choisie.

      Si Goodvest t’intéresse, j’ai également un code de parrainage qui permet d’avoir 3 mois de frais offerts : melanie-5b83b

  • Si tu souhaites avoir un conseil personnalisé, je te conseille d’aller papoter avec Maëlle Caravaca, qui fait du conseil en investissement responsable et qui a des offres adaptées et accessibles aux freelances. Elle publie aussi une super newsletter chaque semaine pour en savoir plus sur l’investissement responsable !
investissement retraite assurance vie épargne finance durable

Donner d’une partie de son CA à des associations ou à des organismes d’intérêt général

Avantage : une réduction d’impôt sur le revenu généralement de 66 % du montant des dons. La réduction s’applique dans la limite de 20 % du revenu imposable. Pour en savoir plus c’est par ici.

  • 1 % for the planet : un collectif international d’entreprises, d’associations et d’individus qui permet de vérifier les dons au profit de l’environnement, et amplifier leur impact. Les entreprises membres 1 % for the Planet s’engagent à reverser 1 % de leur chiffre d’affaires à des causes environnementales.
  • Donner aux associations choisies et bien garder les reçus fiscaux pour ensuite déclarer les dons dans la prochaine déclaration des revenus.

Conclusion

On arrive à la fin de ce long guide qui propose 4 axes pour améliorer ton impact en tant que freelance. Il en existe de nombreux autres, cet article aura donc vocation à évoluer avec le temps (vive le contenu #evergreen 😉).

En règle générale, il paraît judicieux de toujours se questionner sur nos actions et achats, voir comment nous pouvons être le plus minimaliste possible concernant ceux-ci, puis mettre en place la solution la plus durable.

J’espère que ces idées pour améliorer ton impact en tant que freelance t’ont inspiré et que tu auras envie d’en lancer certaines.

Je suis curieuse, quelle est l’action (ou les actions) que tu veux le plus mettre en place ?

Si tu connais d’autres ressources que celles mentionnées, notamment au niveau des prestataires et outils engagés, envoie-moi un message sur LinkedIn.

Autres ressources

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.